Fandom

WikiParoles

Édith Piaf/Le billard électrique

< Édith Piaf

54 268pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Cette page à été générée automatiquement via un robot (un programme) et doit donc maintenant être validée par un humain. Vous pouvez le faire simplement en vérifiant cette page, puis en retirant la ligne du début contenant : {{Généré par un robot}}.

Voir aussi la page Édith Piaf sur le site USDCF.org

La chanson « Le billard électrique » a été interprétée par Édith Piaf


Paroles de la chanson :

"Pas la peine de suivre l'aiguille.",
Dit le patron du bar,
"Ça n'avance à rien
Elle est en retard !
Va jouer aux billes
Ça passe le temps et ça fait du bien..."

Il met ses vingt balles dans la mécanique
Un déclic !
Les billes sautent au garde-à-vous !
La première bondit comme une hystérique.
Ça cavale, ça sonne, ça s'allume partout !
Ding ! Ding ! Ça crépite comme une mitraillette
Ding ! Un œil fait "tilt"... Ding ! Une bouche fleurit !
Une pin-up s'éclaire des pieds à la tête
Au fond de la vitrine en verre dépoli.
Cent mille ! C'est le ballet des nombres magiques !
Deux cent ! Re-ding-ding !!
La bille n'écoute pas...
Elle baisse dans le couloir comme prise de panique
Zut ! Raté !... Huit heures...
Elle ne viendra pas...

"A quoi sert de guetter la porte ?",
Dit le patron du bar,
"Faut pas s'énerver
Vous êtes beau gosse
Elle, elle est pas morte !
Une de perdue, dix de retrouvées..."

Il remet vingt balles dans la mécanique.
De ses doigts crispés, il tend le ressort.
La bille sème partout des flashes électriques,
Pas autant, pourtant,
Qu' 'y en a dans son corps...
Ah ! La sacrée garce ! Elle ira quand même...
Re-ding ! Ding ! Ça y est !
Dans l'trou des cinq cent !!!
Une partie à l'œil, il comprend le système
Et ding ! Et re-ding !! Ça devient angoissant...
Ding ! Ding ! Il s'agrippe, il secoue, il cogne...
Ding ! Comme si c'était...
"Holà ! Faudrait voir... !
Il va tout casser", dit le patron qui rogne
Zut ! Le jeu s'éteint !... Neuf heures...
Plus d'espoir...
Il s'excuse, il s'en va livide,
Les nerfs détendus, mais le cœur si gros.
"Il va jouer ailleurs",
Dit le patron candide
"Il va jouer ailleurs, ou bien se foutre à l'eau..."

Ding ! Cent mille ! Ding ! Ding ! Deux cent mille !
Trois cent ! Quatre cent !
Cinq cent mille !
Ding ! Ding ! Ding ! Re-ding ! Ding ! DING !... TILT !!!...
Logo-gracenote.gif Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard