Fandom

WikiParoles

Alain Aurenche/Le va-nu-cœur

< Alain Aurenche

52 935pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Voir aussi la page Alain Aurenche sur le site USDCF.org

La chanson « Le va-nu-cœur » a été interprétée par Alain Aurenche


Paroles de la chanson :

Mes amours ce sont va-nu-pieds
Et moi je suis un va-nu-cœur
Je suis quelquefois cordonnier
Je taille des cuirs migrateurs
Je couds du vent sous leurs semelles
Qui les emmènent droit devant
Vers de belles contrées rebelles
Je les vois partir en rêvant

J'ai des tendresses pour les loups
Qui laissent des morsures profondes
Entre les caresses et les coups
On s'amuse à refaire le monde

Mes amours ce sont des rosiers
Cachant le poignard sous la fleur
J'ai des gestes de jardinier
Pour les désarmer en douceur
Je cautérise leurs blessures
Au fer rougi des mots-passion
Sitôt guéris je vous l'assure
Ils feront leur révolution

J'ai des tendresses pour les loups
Qui laissent des morsures profondes
Entre les caresses et les coups
On s'amuse à refaire le monde

Mes amours ce sont éperviers
Oiseaux de proie et de malheur
Reposant, les ailes pliées
Sur mon gantelet d'oiseleur
Comme il faut les rendre à l'espace
Un jour je tends bien haut le bras
On ne se choisit pas rapace
Je sais bien que leur vie est là

J'ai des tendresses pour les loups
Qui laissent des morsures profondes
Entre les caresses et les coups
On s'amuse à refaire le monde

Mes amours ce sont des gibiers
De potence au dires des seigneurs
Qui tiennent le monde à leurs pieds
Moi je sais les sorts d'enchanteur
Pour briser chaînes et verrous
Qui font leur tête prisonnière
Et signer les levées d'écrou
De leur vertu pénitentiaire

J'ai des tendresses pour les loups
Qui laissent des morsures profondes
Entre les caresses et les coups
On s'amuse à refaire le monde

Mes amours ce sont des brasiers
Portant l'enfer en ma demeure
Moi je trahis les suppliciés
Egalant le Diable en noirceur
J'attise les feux qu'ils allument
Sabbats sorciers, ombre et lueur
C'est là que mes nuits se consument
C'est la rançon du va-nu-cœur

J'ai des tendresses pour les loups
Qui laissent des morsures profondes
Entre les caresses et les coups
On s'amuse à refaire le monde
On travaille à refaire le monde
On s'acharne à refaire le monde
On se tue à refaire le monde ...
Logo-gracenote.gif Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard