Fandom

WikiParoles

Alain Barrière/Amoco

< Alain Barrière

52 935pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Voir aussi la page Alain Barrière sur le site USDCF.org

La chanson « Amoco » a été interprétée par Alain Barrière
et apparaît sur l'album Amoco (1979)

Paroles de la chanson :

Ce fuel qui giclait de ton ventre
C'était comme un défi lancé
À l'intelligence du monde
Du monde dit civilisé

Mais ça fait mal, la connerie
Sur cent kilomètres allongés
Ce chef d'œuvre de veulerie
Donnait quasiment la nausée

Où va la vie, où va le monde
Et vers où court l'humanité ?
Elle creuse avidement sa tombe
Mais quel monde allons-nous laisser ?

Amoco, Amoco
Amoco, Amoco

C'est pas la faute au capitaine
C'est pas la faute au PDG
Bien sûr, c'est la faute à personne
Et l'on était bien assuré

Tant pis pour les côtes bretonnes
Et quelques oiseaux mazoutés
Que les patrons subventionnent
Il y en a à peine pour quelques années

Où va la Terre, où vont les hommes ?
Mais vers où court l'humanité ?
Elle s'assassine, il faut voir comme
Quel monde faudra-t-il chanter ?

Amoco, Amoco
Amoco, Amoco

Marée noire sur la Bretagne
Eaux rouges en Méditerranée
Et les fêlés du nucléaire
Qui jouent les apprentis-sorciers

Tous ces crimes contre Nature
Ne nous seront pas pardonnés
Il faudra payer la facture
J'ai crainte qu'elle ne soit salée

À ces enfants qu'on a fait naître
Mais quel monde allons-nous laisser ?
L'air trop pollué de nos fenêtres
Et nos rivières empoisonnées

Amoco, Amoco
Amoco, Amoco

"Mais tu n'pouvais donc pas te taire ?"
Vont dire des bien intentionnés
"T'as pas encore assez d'emmerdes ?"
C'est pas que ma chanson va gêner

Mais devant ces crimes sauvages
Il ne faut pas se résigner
C'est tellement con que j'enrage
Et pas question de la fermer

Où va la terre, où vont les hommes
Mais vers où court l'humanité ?
Elle s'assassine, il faut voir comme
Quel monde faudra-t-il chanter ?

Amoco, Amoco
Amoco, Amoco

Amoco, Amoco
Amoco, Amoco...
Logo-gracenote.gif Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard