FANDOM


Voir aussi la page Allain Leprest sur le site USDCF.org

La chanson « Bow window » a été interprétée par Allain Leprest
et apparaît sur l'album Quand auront fondu les banquises (2008)

Paroles de la chanson :

Ni les nids d'oiseaux ni les n'hydravions, les ponts
Qui enjambent Paris, ni les roses pompons
Du quai des Tuileries, les ombres du Prado
Non plus la pluie battant contre les bow-windows
Et pas ce pas de porte où le jour s'apitoie

{Refrain, x2}
Je n'aime rien tant
Rien ne m'émeut tant
Que toi

Aucune farandole, aucun fildefériste
Pas davantage l'or du toréador triste
Ni la nuit, les cheveux incendiés des comètes
Le cabot famélique au chevet du poète
Cézanne et le pinceau ficelé à ses doigts

{au Refrain, x2}

Ni le dernier accord d'un petit bal perdu
Le marchand de fumée, le café, la statue
Aux seins muets, aux yeux de pierre, au cul superbe
Le cheval qui hennit dans le roulis des herbes
Ni le linge étendu aux antennes des toits

{au Refrain, x2}

Rien des dieux, des volcans, rien de l'Amazonie
Du petit dernier verre et rien de l'infini
Rien des banquises, rien des silex et du sang
Du sexe de la mer, rien du soleil glissant
Dans sa robe de chanvre l'aiguille d'Étretat

{au Refrain, x2}
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard