FANDOM


Voir aussi la page Allain Leprest sur le site USDCF.org

La chanson « Quand j'ai vu, j'bois double » a été interprétée par Allain Leprest
et apparaît sur l'album Nu (1998)

Paroles de la chanson :

J'ai vue sur la mer
J'ai vu ma grand-mère
Partir pour longtemps
Vu de mes yeux vu
Au bout de ma rue
Un grand bateau blanc
Vu le tour du monde
Des opales rondes
Et des rubis cubes
Vu les quais d'Anvers
Marcher de travers
C'est pour ça qu' j' titube

J'ai vu, j'ai vu, j'ai
Vu l'œil qui plongeait
Dans ton soutien-gorge
Des statues qui bougent
Et des flamants rouges
Et des roses gorges
Vu des mecs à g'noux
Prier pour des clous
En face d'une croix
Vu des rois sans tête
Ni queue et c'est p't-êt'
Pour ça qu' j' vais pas droit

J'ai revu ma course
Entre la grande Ourse
La Lune et tes reins
J'ai relu ta peau
L'écho des bateaux
L'étreinte des trains
Vu derrière des grilles
Pleurer un gorille
Et rire des chacaux
J' me suis vu forçat
C'est sans doute pour ça
Qu' mes pieds sont bancaux

J'ai vu ma naissance
Et j'ai vu des sens
Interdits de voir
Tout vu, j'ai rien vu
Je suis revenu
Dans ma préhistoire
J'ai vu des faux culs
Des chimères bossues
Pis, j'ai bu la mer
Je mâche du chouim'gomme
Et c'est pour ça comme
Je glisse de travers

L'avenir est si courbe
Quand j'ai vu
L'amour est si fourbe
Quand j'ai vu
Quand j'ai vu
J' bois double
Quand j'ai vu
J' bois double

J'ai vue sur la mer
J'ai vu ma grand-mère
Partir pour longtemps
Vu de mes yeux vu
Au bout de ma rue
Un grand bateau blanc
J'ai cru la Garonne
La Loire qui grogne
L'église noyée
Le coq du clocher
Pauvrement perché
Sur son toit mouillé

J'ai vu un verre d'eau
J'ai vu la radio
Triste de mes bronches
J'ai vu un aveugle
En voyant ma fiole
Se payer ma tronche
J'ai vu l'hippocampe
La crinière qui campe
En vain sur son front
Tout au fond des flots
Poussant son galop
Sans nos éperons

J'ai vu Marilyn
Sa robe aspirine
Ses yeux Témesta
Modigliani
Les Vitelloni
La Dolce Vita
Vu naître ma fille
Face à l'angle pile
Où je l'avais faite
J'ai vu, rien à voir,
Des confettis noirs
Pleurer sur nos têtes

J'ai vu le Big Bang
Au bout de ta langue
Perle d'oxygène
J'ai vu ce diamant
Cet éclat qui ment
Autour de nos chaînes
Dans mon verre de boire
J'ai cru voir ma poire
C'était mon reflet
Pour ça qu' ma chanson
S'est noyée au fond
D' ma tasse de café

L'avenir est si courbe
Quand j'ai vu
L'amour est si fourbe
Quand j'ai vu
Quand j'ai vu
J' bois double
Quand j'ai vu
J' bois double
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard