FANDOM


Cette page à été générée automatiquement via un robot (un programme) et doit donc maintenant être validée par un humain. Vous pouvez le faire simplement en vérifiant cette page, puis en retirant la ligne du début contenant : {{Généré par un robot}}.

Voir aussi la page Bernard Lavilliers sur le site USDCF.org

La chanson « Juke-box » a été interprétée par Bernard Lavilliers


Paroles de la chanson :

J'écrivais des chansons sur le coin d'un juke-box
Tirant sur un gazon qu'avait rien d'orthodoxe
Je balançais mes mots de cuir et de charbon
Vivant à fleur de peau dans mes contradictions

Tous les bourgeois frileux ont transformé nos mots
En ont fait des jingles rétros pour les radios
Ont racheté nos cuirs, nos motos, nos surins
Et nos copeaux bleutés vont finir chez Cardin

J'aurais voulu t'écrire une chanson d'amour
Pleine de bons sentiments, de départs, de retours
Enrobée de violons et de chœurs et d'échos
'Fin bref une chanson qui passe à la radio

Quand ton meilleur copain finit par te braquer
Tout ce que t'avais gardé pour le froid et l'angoisse
S'en va sur le chemin du brown et du sucré
Et tu restes tout seul les deux pieds dans la crasse

Moi je dis qu'y a qu'les putes qui peuvent savoir aimer
Les yeux de l'intérieur sont faits d'eau et de foudre
Tu sais vraiment quelque chose quand t'as tout déréglé
Les discours, les dollars, la musique et la poudre

J'aurais voulu t'écrire une chanson d'amour
Pleine de bons sentiments, de départs, de retours
Enrobée de violons et d'échos et de chœurs
'Fin bref une chanson branchée sur le secteur

Je ne suis pas un chef, je n'sais pas marcher droit
C'est pourquoi camarade tu peux tirer ta ligne
Je chanterai toujours pour mes copains d'en bas
Ceux que je reconnais sans un mot, sans un signe

C'est sûr on m'descendra un beau jour pour la frime
Pour une façon de voir, pour une question bénigne
Je s'rais rééduqué par des curés new-look
Armés de pataugas, de parkas et de boucs

J'aurais voulu t'écrire une chanson d'amour
Pleine de bons sentiments, de départs, de retours
Enrobée de violons et de chœurs et d'échos
'Fin bref une chanson qui passe à la radio

Si j'ai fait le tour de la Terre
Tu peux pas dire que j'en suis fier
Je suis pourri jusqu'à la moelle
Qui veut me vendre un idéal

Et je zone dans les bars de nuit
Tu te retournes dans ton lit
Bien au chaud dans ton alvéole
Tu branches ma cire et tu décolles

Tu sais le soleil est moins chaud
Y a du grisou dans le tempo
Tu m'aimes vraiment mais tu as peur
Tu tires toujours en amateur
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard