Fandom

WikiParoles

François Béranger/L'ancien chemin de fer

< François Béranger

52 935pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Voir aussi la page François Béranger sur le site USDCF.org

La chanson « L'ancien chemin de fer » a été interprétée par François Béranger


Paroles de la chanson :

Près de l'ancien chemin de fer
Aux rails rouges de rouille
Je vais souvent me souvenir
D'un feu qui brûla des amants
C'est une de ces histoires auxquelles on ne croit pas
Qu'on range en soupirant dans le tiroir des rêves
De ces histoires qu'on chante, faute de pouvoir les vivre
Qu'on voit au cinéma ou qu'on lit dans les livres
Sont-ils vraiment morts, les amants ?
Je voudrais tant qu'ils soient vivants

Près de l'ancien chemin de fer
Aux rails rouges de rouille
Les grandes herbes des remblais
Chaque soir, les engloutissaient
Les herbes folles des talus sont comme la mer
Le moindre vent lève des vagues qui bercent les amours
Vent et vagues vont et viennent sur le corps des amants
Ils font là de longs voyages qui les laissent pantelants
Sont-ils vraiment morts, les amants ?
Je voudrais tant qu'ils soient vivants

Ton corps est dur et froid et chaud
J'ai faim comme un monde et je voudrais
Te serrer, te manger, te boire
Et me noyer sans cesse en toi

Près de l'ancien chemin de fer
Aux rails rouges de rouille
Je vais souvent me souvenir
D'un feu qui brûla des amants
Logo-gracenote.gif Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard