FANDOM


Cette page à été générée automatiquement via un robot (un programme) et doit donc maintenant être validée par un humain. Vous pouvez le faire simplement en vérifiant cette page, puis en retirant la ligne du début contenant : {{Généré par un robot}}.

Voir aussi la page Frederik Mey sur le site USDCF.org

La chanson « Icare » a été interprétée par Frederik Mey


Paroles de la chanson :

Des abîmes. Des torrents.
Des creneaux. Des châteaux blancs.
Des chimères passent devant le hublot.
Des voiles de cheveux d'ange
Caressent l'aile et s'effrangent,
Et dans un tourbillon renaissent à nouveau.

Je ne saurais décrire
Ce désir de m'enfuir
Qui me fait quitter la terre
Et silloner les airs.
Est-ce pour chercher d'autres dimensions ?
Pour voir ce qu'il y a, là, derrière l'horizon ?
Ou peut être comme icare,
Pour m'évader d'une prison.

Sous les grélons crépitants,
Les orages étourdissants,
Entrainé, balloté dans la ronde effrénée.
Des aiguilles. Des cadrans.
Et des voix en nasillant
Me guident sûrement dans le ciel déchaîné.

Je ne saurai décrire...

Des lacs. Des ruisseaux d'argent.
Des bois au soleil couchant.
Les silhouettes des villes dans le soir d'été.
Planer dans l'air cajoleur.
En atterrissant l'odeur
De foin coupé, le long de la piste éclairée.

Je ne saurai décrire...
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard