FANDOM


Voir aussi la page Germaine Derny sur le site USDCF.org

La chanson « Entre Saint-Ouen et Clignancourt » a été interprétée par Germaine Derny


Paroles de la chanson :

J’ai vendu des fleurs aux terrasses
Quand j’avais dix-sept ans
Mais la roue tourne, le temps passe
J’ai du fric à présent
Eh bien ! malgré mon compte en banque
Ma bagnole, mes bijoux
Certains jours quelque chose me manque
J’ai l’cafard tout à coup

{Refrain :}
Entre Saint-Ouen et Clignancourt
De temps en temps faut que j’fasse un tour
Sur la zone
Je r’trouve alors tout mon passé
Le ciel si doux, les durs pavés
L’herbe jaune
Et pataugeant dans les ruisseaux
Des bandes de gosses
Moitié Poulbot
Moitié faunes
L’odeur de frites et de lilas
En frissonnant je r’trouve tout ça
Sur la zone

À mon avis les gens du monde
Ne savent pas faire l’amour
Au moment critique ils abondent
En bobards, en discours
Alors celles qui comme moi connaissent
C’que c’est qu’un mâle, un vrai
Celles-là s’disent : Un mec, en vitesse
Et je me rattrap’rai

{Refrain :}
Entre Saint-Ouen et Clignancourt
De temps en temps faut que j’fasse un tour
Sur la zone
On s’envoie chez le gros Léon
Tandis que chante l’accordéon
Un vieux beaune
C’est le printemps et c’est le soir
Calmes et forts, devant l’comptoir
Des gars trônent
Et dans l’tas on n’a qu’à choisir
Pour apaiser tous ses désirs
Sur la zone

Quelquefois même le cœur s’en mêle
Et pour entendre mieux
La voix qui dit : Môme, c’que t’es belle
On ferme les deux yeux
Mais on n’vit d’amour et d’eau claire
Que dans certains romans
Alors bien vite on s’fait la paire
Sans rêver plus longtemps

{Refrain :}
Entre Saint-Ouen et Clignancourt
Je suis rev’nue hier faire un tour
Sur la zone
Quel chang’ment alors j’ai trouvé
On démolit de tous côtés
Quel cyclone…
Plus d’bosquets, plus d’baraques en bois
Plus d’ces chansons qu’étaient pour moi
Une aumône
Et devant mes souv’nirs détruits
Toute seule j’ai pleuré dans la nuit
Sur la zone

--------------------------------------------------------

En 1937, la Môme Piaf chante une adaptation de la chanson de 1933 :
------------------------------------------------------------------------------------
J’ai chanté devant les terrasses
Quand j’étais haute comme ça
Mais la roue tourne et le temps passe
C’est déjà loin, tout ça
Paraît qu’j’ai tout pour être heureuse
C’est possible après tout
Et quand je suis trop cafardeuse
Je repense tout à coup...

{Refrain :}
Entre Saint-Ouen et Clignancourt
En rêve, j’vais faire un petit tour
Sur la zone
Les yeux clos, j’revois mon passé
Le ciel si doux, les durs pavés
L’herbe jaune
Et, pataugeant dans les ruisseaux
Des bandes de gosses
Moitié Poulbot
Moitié faunes
L’odeur des frites et des lilas
En frissonnant je r’trouve tout ça
Sur la zone

À mon avis, les gens d’la haute
N’connaissent rien à l’amour
Pour s’faire comprendre, c’est pas d’leur faute
Ils font de grands discours
Moi, j’ai connu de vraies caresses
Et pour les retrouver
Quand mon cœur a besoin d’tendresse
Je me mets à rêver...

{Refrain :}
Entre Saint-Ouen et Clignancourt
J’ai connu mes premières amours
Sur la zone
On s’envoyait chez l’gros Léon
Tandis qu’chantait l’accordéon
Un vieux beaune
L’printemps, des gars au torse nu
Dormaient dans l’herbe des talus
Comme des mômes
Et dans l’tas y avait qu’à choisir
Pour apaiser tous ses désirs
Sur la zone

Ce soir, j’ai l’cœur plein de tristesse
Et j’veux encore une fois
Retrouver toute ma jeunesse
Et mes premiers émois
Me v’là r’partie vers mon enfance
Et mon ancien bonheur
Mais tout se tait, tout est silence
Et j’ai froid dans le cœur

{Refrain :}
Entre Saint-Ouen et Clignancourt
Il n’y a plus d’rire, y a plus d’amour
Sur la zone
Je m’sens perdue, tout est changé
On démolit de tous côtés
Quel cyclone…
Plus d’bosquets, plus d’baraques en bois
Plus d’ces chansons qu’étaient pour moi
Une aumône
Et d’vant mes souvenirs détruits
En vain, je cherche dans la nuit
Ma vieille zone
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier