Fandom

WikiParoles

Gilbert Bécaud/Dimanche à Orly

< Gilbert Bécaud

52 935pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Voir aussi la page Gilbert Bécaud sur le site USDCF.org

La chanson « Dimanche à Orly » a été interprétée par Gilbert Bécaud


Paroles de la chanson :

À l'escalier six, bloc vingt et un,
J'habite un très chouette appartement
Que mon père, si tout marche bien,
Aura payé en moins de vingt ans
On a le confort au maximum
Un ascenseur et une salle de bain
On a la télé, le téléphone
Et la vue sur Paris, au lointain
Le dimanche, ma mère fait du rangement
Pendant que mon père, à la télé,
Regarde les sports religieusement
Et moi, j'en profite pour m'en aller

Je m'en vais l' dimanche à Orly
Sur l'aéroport, on voit s'envoler
Des avions pour tous les pays
Pour l'après-midi, j'ai de quoi rêver
Je me sens des fourmis dans les idées
Quand je rentre chez moi, la nuit tombée

À sept heures vingt-cinq, tous les matins
Nicole et moi, on prend le métro
Comme on dort encore, on n' se dit rien
Et chacun s'en va vers ses travaux
Quand le soir je retrouve mon lit
J'entends les Boeings chanter là-haut
Je les aime, mes oiseaux de nuit
Et j'irai les retrouver bientôt

Oui, j'irai dimanche à Orly
Sur l'aéroport, on voit s'envoler
Des avions pour tous les pays
Pour toute une vie, y a de quoi rêver.
Un jour, de là-haut, le bloc vingt et un
Ne sera qu'un tout petit point.
Logo-gracenote.gif Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard