FANDOM


Cette page à été générée automatiquement via un robot (un programme) et doit donc maintenant être validée par un humain. Vous pouvez le faire simplement en vérifiant cette page, puis en retirant la ligne du début contenant : {{Généré par un robot}}.

Voir aussi la page Gilles (Jean Villard) sur le site USDCF.org

La chanson « Le Frauenverein » a été interprétée par Gilles (Jean Villard)


Paroles de la chanson :

Nous sommes les Frauenverein
Notre devise est toujours "Nein !"
Nous avons voulu, une bonne fois
Faire marcher droit les Zurichois
Ils étaient forts aux temps anciens
Pour taper sur les Autrichiens
Et puis comment, hein ! A tour de bras !
Sempach, Näfels, etc
Avec ceux de Schwytz, avec ceux de Berne
A coups de pique et de morgenstern
Mais maintenant, c'est les temps modernes
Fertig avec les morgenstern
Ils doivent travailler sérieusement
Rentrer le soir à l'appartement
Si leur papa a bien lutté
Pour conquérir la Liberté
L'a obtenu c' qu'il a voulu
Alors maintenant, n'en parlons plus !
Car nous sommes toutes là pour dire "Nein !"
La devise des Frauenverein

Nos hommes doivent se mettre dans la tête
Qu'il faut avoir d' la Gründlichkeit
Se lever tôt pour travailler
Et l' soir, les plaisirs du foyer
De l'Apfelmost et des Knöpflis
Un Stump et puis allez ! Au lit !
Voyant qu'il voulait résister
Ce sale esprit de liberté
On a forcé la gouvernement
A fermer les établissements
Kino, Wirtschaft und Bräuerei
A onze heures tapant : Polizei ! Schluß !
Alors, ils rentrent à la maison
Ils filent tout doux. Ils ont raison
Car rien à l'homme ne fait plus peur
Qu'un Frauenverein en fureur
Et c'est fertig mit Bier un Wein
Grâce aux soins des Frauenverein

Fertig auch avec ces sales femmes
Qui se promènent sur le macadam
Les ongles peints, l'œil au rimmel
En promettant le septième ciel
L'amour bei uns, comme il se doit
Se fait gründlich une fois par mois
C'est trop pour le moralité
Mais c'est nécessaire pour le santé
Cette chose, on doit le déclarer
C'est une reine Schweinerei
Mais il faut faire le part du feu
Alors, on le fait, mais on le fait peu
Comme ça, nos maris au bureau
Sont en forme pour les bordereaux
Car ils doivent gagner de l'argent
Pour embellir l'appartement
Ainsi, ils sont fleißig und rein
Grâce aux soins des Frauenverein

Mais en Suisse, malheureusement
Il existe les cantons romands (Ach ! Ja !)
Où règne, il faut le déplorer
Une effroyable liberté
I's sont pas comme nos Zurichois
Là, c'est les hommes qui font la loi
Alors, vous voyez c' que ça donne
À Genève, c'est pire que Babylone
Et à Lausanne comme à Pariss
Il y a des bars ouverts la nuiss
Où l'on se saoule avec l'Alkohol
Et, là-bas, toutes les femmes sont fo-olles
Ces Welsch ne connaissent pas vraiment
Le sérieux dans l'amusement
Et leurs femmes qui font d' la toilette
Elles ont vraiment rien dans la tête
Car chez ces poupées, es gibt kein
Aber gar kein Frauenverein

Dès aujourd'hui, en vérité
Les dames de la bonne société
Imposeront à la race humaine
Le programme des Frauenverein (Au !)
Fermeture des lieux de plaisir
Organisation des loisirs (Au !)
On fait à fond le vendredi
Le lundi et le mercredi (Au !)
Le mariage obligatoire
Le café au lait sans passoire
Plus de fard et plus de frou-frou
Et pour les dessous : du pilou !
C'est tout !
L'homme au travail dix heures sur douze
Porte toute sa paie à son épouse
A neuf heures, tout l' monde est couché
Et comme ça, ça pourra marcher
Quand partout comme un Sonnenschein
Règneront les Frauenverein
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier