Fandom

WikiParoles

Isabelle Boulay/Et mon cœur en prend plein la gueule

< Isabelle Boulay

52 935pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Cette page à été générée automatiquement via un robot (un programme) et doit donc maintenant être validée par un humain. Vous pouvez le faire simplement en vérifiant cette page, puis en retirant la ligne du début contenant : {{Généré par un robot}}.

Voir aussi la page Isabelle Boulay sur le site USDCF.org

La chanson « Et mon cœur en prend plein la gueule » a été interprétée par Isabelle Boulay


Paroles de la chanson :

Je jette un œil par-dessus mon épaule
Quelqu'un me suit quelqu'un me frôle
Je crois bien l'avoir vu quelque part
Avec son air qui m'donne le cafard
Je presse le pas, je rentre chez moi
Les escaliers semblent si froids
Je referme la porte à double tour
On est jamais trop prudent en amour
Mais soudain je me fige devant la glace
Moi qui ai toujours cru vivre seule
Je vois comme une étrangère à ma place
Et mon cœur en prend plein la gueule

La nuit je fais des rêves qui m'emportent
Loin de mon lit, loin de ma porte
Et je ne m'endors plus sans déposer
Mon cheval blanc sous mon oreiller
Surtout qu'il a des ailes qu'il déploie
Et je fonce comme un oiseau de proie
Et j'arrache l'amour à d'autres bras
On est jamais si bien trompé que par soi
Soudain je me réveille le cœur glacé
Mes draps collent à moi comme un linceul
Je suis comme un oiseau emprisonné
Et mon cœur en prend plein la gueule

J'ai rangé ma folie dans mes tiroirs
Avec plein de choses à oublier
J'ai pendu ma jeunesse dans une armoire
Dont j'ai vite égaré la clé
J'ai gardé les épines, jeté les roses
On ne va jamais trop au fond des choses
C'est bien que l'amour rime avec naufrage
On est jamais trop prudent en voyage
Mais voilà que tu débarques sans t'annoncer
Que tu viens barbouiller mon image
Tu me distrais de ma réalité
Et tu me fais perdre ma page
Je suis prise dans ma toile d'araignée
Et je n'ai plus envie d'être seule
Tu me voles mes nuits et ma santé
Et ton cœur en prend plein ma gueule
Logo-gracenote.gif Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard