FANDOM


Voir aussi la page Les Charlots sur le site USDCF.org

La chanson « Réflexions napoléoniennes sur un objet usuel de la vie en exil (La table) » a été interprétée par Les Charlots


Paroles de la chanson :

Elle est là
Devant moi
Parfaitement rectangulaire
Taillée dans un bois ordinaire
Elle mesure un mètre vingt
De long sur zéro quatre-vingts

Elle va bien
Dans le coin
Près du buffet dans la cuisine
Le matin, pour faire mes tartines
Comme ça, j'aurai tout sous la main
Les couverts, le beurre et le pain

{Refrain:}
Cette table
Démontable
Escamotable
Et portable
Cette table
Qui de surcroît est lavable
Elle est à moi, cette table

Je l'astique
À l'encaustique
Pour éviter qu'elle ne s'encrasse
Ou que l'eau n'y laisse des traces
Ainsi, j'espère que dans l'année
J'aurai un bois bien patiné

Sur ses pieds
Bien posée
Elle aurait pu être bancale
Mais elle tient sans même une cale
Sous les plus fortes impulsions
Elle conserve son aplomb

{au Refrain}

Quand le glas
Du trépas
À ma porte sonnera l'heure
Je veux pour l'ultime demeure
Qu'on confie à d'habiles mains
Ce vieux compagnon de sapin

Deux, trois clous
Un peu de goût
Et de colle feront l'affaire
Là-bas dans le froid cimetière
Pour traverser l'éternité
J'aurai ma table en invitée

{au Refrain}
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier