Fandom

WikiParoles

Paul Brunelle/Mon enfant je te pardonne

< Paul Brunelle

52 935pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Cette page à été générée automatiquement via un robot (un programme) et doit donc maintenant être validée par un humain. Vous pouvez le faire simplement en vérifiant cette page, puis en retirant la ligne du début contenant : {{Généré par un robot}}.

Voir aussi la page Paul Brunelle sur le site USDCF.org

La chanson « Mon enfant je te pardonne » a été interprétée par Paul Brunelle


Paroles de la chanson :

J'étais heureux au logis maternel
Un soir j'avais à peine mes seize ans
Je connus l'amour d'une jolie fille
J'ai préféré son cœur à ma maman

Depuis que j'ai quitté ma bonne mère
La nuit je la vois qui me tend les bras
Elle me paraît si triste et solitaire
J'entends sa voix qui murmurait tout bas

{Refrain:}
Mon enfant je te pardonne, reviens vite auprès de moi
Reviens vite que je te donne, les doux baisers d'autrefois
J'oublierai toutes les peines, les ennuis et les tourments
Tu auras toujours quand même le pardon de ta maman

Un soir refoulant mes larmes amères
Je revins le cœur triste et malheureux
Hélas tout est fini ma bonne mère
Elle est morte, elle a fait un suprême aveu

Trop tard j'ai regretté cette folie
Que donnerais-je pour être dans ses bras?
Je donnerais mon cœur toute ma vie
Pour entendre sa voix me dire tout bas

{au Refrain}
Logo-gracenote.gif Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard