FANDOM


Voir aussi la page Serge Lama sur le site USDCF.org

La chanson « Les Marie-France » a été interprétée par Serge Lama


Paroles de la chanson :

C'est un monde clos, codé, magique
Celui des souris entre elles, quand les chats sont pas là
Elles parlent d'amour et de musique
Elles sortent de leurs carnets secrets des noms d'oiseaux
Des prénoms d'avant qu'enceintes
Elles n'acceptent les contraintes

Elles ont des souvenirs exotiques
Elles se nourrissent de mots en riant aux éclats
Elles ont des copines en Amérique
Qui font des enfants joufflus comme du pain de mie
Qui vivent dans l'opulence
Mais qui regrettent la France

{Refrain:}
Les Marie-France, midi/treize heures
Les Marie-France pour déjeuner ont trois quarts d'heure
Les Marie-France en p'tits tailleurs
Dans toute la France, se content leurs histoires de cœur

Elles disent "Les hommes sont tous pareils
Eux des surhommes, nous des appâts pour leur soleil"
Qu'elles soient pervenches ou PDG
Les Marie-France ont toutes eu leur p'tit cœur brisé

Elles sont trois, dont une avec lunettes
L'une aux ongles longs, l'autre au regard mystérieux
Bulles de champagne, un rien coquettes
Elles gagnent de quoi s'offrir huit heures dans un bureau
Mais elles se veulent étrangères
Aux bobonnes, aux ménagères

{au Refrain}

Elles grignotent des p'tits radis
Leurs p'tites menottes ont des gestes de paradis
Moi, je les guigne du coin de l'œil
Mais je m' résigne à ne jamais franchir le seuil
Des Marie-France, midi/treize heures
J' reste en souffrance avec ma daube sur le cœur
Je les écoute, doux gazouillis
Petites gouttes de vacances, le midi

Jean, Hugues, Yves, Jean
Étaient intelligents
Mais nuls au niveau de... L'on ne peut pas tout avoir
Alberto, Pierre, André
Avaient des dons secrets
Mais il est sorti de leurs mémoires

Jean, Hugues, Yves, Jean
Avaient de l'entregent
Mais pas d'entrejambe... L'on ne peut pas tout avoir
Jean, Claude, Éric et Louis
Leur disaient toujours oui
Ennuyeux au bout de quelques soirs

Jean, Hugues, Yves, Jean
C'était du détergent
Un humour glacial, maman ne pouvait pas les voir
Hyppolite et René
Étaient efféminés
Agréables pour sortir le soir

Jean, Hugues, Yves, Jean
Étaient intelligents
Mais nuls au niveau de... L'on ne peut pas tout avoir
Alberto, Pierre, André
Avaient des dons secrets
Mais il est sorti de leurs mémoires
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard